Nos danses

Pour connaître notre répertoire :

 

QUELQUES ÉLÉMENTS SUR LES DANSES EN LIMOUSIN. 

LA BOURRÉE -

On la trouve, sous des formes voisines, dans tout le Massif Central. C’est une danse souple, alerte et très rythmée avec des figures très élégantes.

On la danse avec les bras levés à la hauteur du visage. Le rythme donné par la musique est ponctué par le balancement des bras et les talons des danseurs.

Dans le Limousin, la bourrée est, en général, exécutée sur une musique à trois temps avec un pas très voisin de celui de la valse.

Dans la majorité des bourrées, les phrases musicales qui lui servent de support se divisent en deux périodes de 6 ou 8 mesures, elles mêmes divisées en deux demies périodes. 11 y a en générale une figure par période.

Il y a presque autant de figures que de bourrées, mais on peut, en schématisant, les classées en trois groupes : en couples, en quadrettes, en ronde.

En couples : les deux danseurs s’éloignent et se rapprochent l’un de l’autre, ou bien tournent l’un autour de l’autre, suivant les demies périodes musicales.

En quadrettes : les deux couples sont placés suivant les sommets d’un carré. Les mouvements sont essentiellement des changements de place à l’intérieur de ce carré soit en suivant les diagonales ou les cotés et en revenant à sa place à la fin de la période musicale, soit en allant d’un sommet du carré à l’autre par un mouvement de ronde ou de valse.

En ronde : essentiellement avec des échanges entre cavaliers et cavalières de différents couples avec parfois des mouvements de valses.

DANSES DE CARACTÈRES OU D’IMITATION

Ces danses sont très nombreuses en Limousin.

Elles imitent :

  • les moeurs des animaux (Bal d’Abzac, le combat de deux coqs pour les beaux yeux d’une petite poulette ; le renard et le lièvre ; la fasse ou la pie ; la pépue ou la huppe ; le pas du loup...)

  • les scènes de ménage (La fricassée ; la togne...)

  • Les moments de la vie quotidienne (L’eau de roche ; les crêpes ; le panliran ou casse-noisettes ; lou pélélé...)

 

Elles sont la plupart à 2 temps et utilisent grandement le pas de polka.

Mais aussi, les sautières, polkas, mazurka et valses.

Bibliographie

- R. Blanchard, "Les danses du Limousin", éd. GP Maisonneuve - Paris 1943.

- H. Cochinal, "Chants et danses du Limousin", éd. du Dauphin, 1974.

- R. Quirin, journal "Di Lou Cantou" de l’Association des Corréziens de Paris, n°200, 1976.

- Recueil de danses de La Commission du Folklore de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

 

LE PAS DE LA BOURREE A 3 TEMPS

La bourrée est une danse souple, alerte et très rythmée, mais cependant très élégante.

Les danseurs se tiendront sans raideur, les bras levés et les mains à la hauteur du visage. Le rythme donné par la musique sera accompagné par un balancement des avant bras de différentes façons : de droite gauche, d’avant en arrière face à la poitrine. Certaines mesures seront ponctuées par le frappement du talon.

Pour les danseuses, le balancement des avant bras peut être le même que les danseurs, ou elles peuvent, pour certaines bourrées, tenir le pli de leurs robes ou jupes.

Les phrases musicales de la bourrée se divisent en deux périodes de 6 ou 8 mesures, chacune d’entres-elles se décomposant en deux demies périodes. Au deux derniers temps de chaque période, un frappement alterné des deux pieds, par les cavaliers, viendra accentué le rythme endiablé de la danse. Au début de chaque danse une série de deux ou trois mesures à deux temps (dite mesure d’appel), sera donnée par la cabrette ou l’accordéon. Les deux temps de la dernière mesure sont alors ponctués par les coups du talon du pied droit du danseur.


PAS EN AVANT

Départ: pieds joints et à plats.
1ère mesure :
On avance le pied droit à plat (1). Le pied gauche se soulève sur la pointe et vient (2) en glissant se placer au côté du pied droit légèrement en retrait de celui-ci, les deux pieds sur la pointe. Le pied droit avance à plat (3).
2ème mesure :
Le pied gauche sur la pointe avance à plat (1). Le pied droit se soulève sur la pointe et vient (2) en glissant se placer au côté du pied gauche légèrement en retrait, les deux pieds sur la pointe. Le pied gauche avance à plat (3). etc.
Garder une grande souplesse dans les jambes
 

 

Toute reproduction est interdite sans l'accord de la Veillée Limousine.
Conception GDB pour la Veillée Limousine.